Menu

Les voyelles – Prononciation de l’arabe marocain

Les voyelles – avec audio

a

La lettre “ta mabuta” [ة] en arabe, qui se trouve à la fin des nom feminins et des adjectifs au feminin, ou le court voyelle [ َ ] qui a le symbole /a/ en phonétique. Ce son est prononcé comme le «a» de «patte».
Exemples :

aAudio
mdrasa [مدرَسة] (école), Tbla [طبلة] (table), bSla [بصلة] (oignon)

aa

La lettre alif [ى/ﺍ ] en arabe, le symbole /aː/ en phonétique. Un «a» prolongé qui n’existe pas en français.
Exemples :

aaAudio
raas [راس] (tête), baan [بان] (apparaître), daar [دار] (faire)

i

La lettre ya [ﻱ ] en arabe, le symbole /iː/ en phonétique. Prononcé comme le «i» de «fine» (non pas comme le «i» de «fin» !)
Exemples :

iAudio
saafi [صافي] (ça suffit), bit [بيت] (chambre), mtchrfin [متشرفين] (enchanté)

o

[ُ ] en arabe, le symbole /u/ en phonétique.
Exemples:

oAudio
modir [مُدير] (directeur), Tomoubila [طُموبيلة] (voiture), momil [مُمِل] (ennuyeux)

ou

La lettre waw [ﻭ ] en arabe, le symbole /uː/ en phonétique. Prononcée comme le « ou » en français.
Exemples :

ouAudio
achnou [أشنو] (quoi), jou3 [جوع] (faim), fabour [فابور] (gratuit)

e

Plusieurs mots d’arabe marocain sont composés uniquement de consonnes. Parfois, pour aider la prononciation, nous avons mis la lettre «e». Prononcé comme le «e» de «je».
Exemples:

eAudio
tleb [طلب] (demander / mendier), bHer [بحر] (mer)